responsabilité pénale du dirigeant

Les articles 226-15, 16 & 17 du Nouveau Code Pénal rendent pénalement responsables les dirigeants qui ont obligation d’assurer la sécurité du système d’information de leur société.

Les sanctions administratives, financières et pénales pour le dirigeant peuvent atteindre 150000 euros, voire 300000 euros en cas de récidive, le vérouillage des données de l’entreprise pendant 3 mois, et 5 ans d’emprisonnement si la CNIL saisit le parquet.

n’attendez pas que le ciel vous tombe sur la tête !

Comparée à un sinistre, panne, piratage, ou condamnation pour défaut de protection, une analyse de la sécurité de votre système d’information de votre entreprise n’a pas de prix et peut vous éviter bien des tracas !

Nous vous proposons des tarifs abordables, au cas par cas, en fonction de la taille de votre entreprise et de son système d’information.